Jouet non toxique

A l’heure actuelle, les parents sont inquiets et démunis devant les nombreuses polémiques qui enflent régulièrement et dont on n’entend plus parler au bout d’un certain temps.

Quels jouets sont toxiques pour nos enfants ?

Les bisphénols ont été particulièrement épinglés et à ce jour le bisphénol A est interdit dans l’Union Européenne pour tous les produits destinés à la puériculture, aussi bien les biberons et leurs accessoires de conservation, stérilisation ou chauffage que les jouets pour les nourrissons. Les bisphénols entrent dans la fabrication des plastiques. Les objets fabriqués en Europe sont en principe conforme aux normes en vigueur mais la notion de fabrication européenne n’est pas toujours explicite dans la mesure où les composants peuvent venir d’ailleurs, voire de très loin.

Jouet non toxique

L’industrie du jouet sur la sellette

Si le bisphénol A est relativement encadré, les scientifiques lancent régulièrement des alertes sur les autres bisphénols contenus dans les plastiques dont l’étude toxicologique se heurte aux lobbies de l’industrie du plastique. La grande majorité des jouets de nos enfants sont en partie composés de ces plastiques dont on ne connaît pas vraiment les effets à moyen ou long terme. Les enfants portent ces jouets à leur bouche et des particules peuvent s’en détacher dans l’atmosphère qu’ils respirent.

La seule solution serait peut-être d’inciter les parents à ne plus offrir à leurs enfants de jouets en plastique en attendant qu’on puisse affirmer scientifiquement leur innocuité. Encore faudrait-il que l’information en provenance des milieux autorisés puisse parvenir aux intéressés pour une prise de conscience en toute objectivité.

Comment préserver nos enfants des jouets toxiques ?

Comme pour tous les produits industriels, il existe nombre d’alternatives à ces jouets en plastique. C’est au consommateur de faire ses choix. Même quand dans nos pays occidentaux l’utilisation des plastiques aura trouvé une réglementation appropriée, la grande question restera ouverte encore longtemps concernant des produits en provenance de pays lointains difficiles à contrôler.

Ce qui est certain pour le moment, est que les jouets en caoutchouc, en bois ou autres composants naturels amuseront certainement autant les enfants d’aujourd’hui que ceux d’hier où les plastiques n’existaient pas. Il n’y a aucune fatalité à accepter de mettre la santé des enfants en jeu et de se poser la question si le jouet toxique ou pas.